Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2015 6 21 /02 /février /2015 19:37

Sancoins

 

Comme nous l’avons déjà remarqué à plusieurs reprises, les anciens photographes ne détestaient pas pointer leur objectif sur des sujets pouvant attirer une curiosité malsaine et faire vendre plus de cartes postales dans leurs échoppes.
Voici une photographie qui plonge dans le quotidien d’un sous-prolétariat rural dont la mémoire serait perdue si nous ne disposions pas de ces rares clichés dérangeants, mais fichtrement instructifs.
La légende, cruellement ironique, laisse peu de doute sur l’authenticité de la situation sociale des sujets. Une femme d’âge indéterminé fait la cuisine sur un poêle à bois à l’extérieur d’une masure minuscule faite de planches mal équarries. La maison semble construite au bord d’une route ou du canal, près d’un fossé. Le toit est recouvert de ce qui ressemble à des bouts de bâches ou des peaux. Des tas de terre assurent le rôle de faîtières. Un tuyau sort du toit. Son diamètre similaire à celui du poêle laisse penser que celui ci chauffe la masure en hiver. Du linge sèche étendu sur les buissons. Quatre enfants proches en âge posent, assis sur le sol.
Il est légitime de s' interroger sur la réalité de la situation de ces gens. Les cartes postales anciennes sont parfois si caricaturales qu’on repère très vite le caractère exagéré de certaines scènes, montées de toutes pièces pour complaire à un public friand de caricatures peu subtiles.
S’agit-il d’une mise en scène? C’est possible, mais d’autres photographies contemporaines montrent des situations précaires et misérables caractéristiques du milieu des mariniers ou des charbonniers, entre autres. La masure de Sancoins peut être, hélas, authentique.

 

 

248px-Antipub.svg

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Trotignon, historien - dans département du Cher
commenter cet article

commentaires

Bernard 17/03/2015 18:15


Merci de nous faire partager votre passion.


Je suis tombé par hasard sur votre site, et comme je collectionne aussi les cartes postales anciennes, vos commentaires ne m'ont pas laissé indifférent. La véritable passion comme vous le faites
si bien, c'est de faire revivre le passé, même si parfois il est douloureux. Ici on voit la vieile France profonde que j'ai connu, dans les années 50, étant né dans les années 40 dans les
Pyrénées. Comme j'habite le Canada depuis plus de 40 ans, ma quête de cartes postales est surprenante, de nombreux immigrants français ont laissé leurs traces et souvenirs que l'on retrouve
parfois dans les marchés aux puces, les gens n'y connaissant rien, on les "rescape" pour deux fois rien. Votre barbu en photo me fait penser à ce vieux mendiant qui errait dans les rues de
Marmande (Lot et Garonne) besace sur le dos, et qui m'avait tant impressionné étant gamin, dans les années 50. Merci encore pour le partage de votre passion des cartes de 1914-1918 j'en ai pas
mal de France, mais aussi des régions. / Francis Comté du Lac St Jean Province de Québec  CANADA ( avec un fils historien)

Olivier Trotignon, historien 12/04/2015 21:54



Merci beaucoup pour votre visite et votre commentaire!


Bien à vous,


O. T.



Sirius 02/03/2015 09:09


Ce que vous montrez-là est hélas encore le quotidien de millions de personnes dans certains pays! Remarque subsidiaire: je me demande si de telles "constructions" figuraient sur les cadastres?

Présentation

  • : Histoire et cartes postales anciennes
  • Histoire et cartes postales anciennes
  • : mise en ligne de cartes postales et photos anciennes à caractère historique
  • Contact

Profil

  • Olivier Trotignon, historien
  • Historien médiéviste de formation, je propose une série de photographies anciennes ou contemporaines pouvant être utiles à la connaissances des terroirs et des activités du passé.
  • Historien médiéviste de formation, je propose une série de photographies anciennes ou contemporaines pouvant être utiles à la connaissances des terroirs et des activités du passé.

Conférences

conférence

 

Dans l'objectif de partager avec le grand public une partie du contenu de mes recherches, je propose des animations autour du Moyen-âge et de l'Antiquité sous forme de conférences d'environ 1h30. Ces interventions s'adressent à des auditeurs curieux de l'histoire de leur région et sont accessibles sans formation universitaire ou savante préalable.
Fidèle aux principes de la laïcité, j'ai été accueilli par des associations, comités des fêtes et d'entreprise, mairies, pour des conférences publiques ou privées sur des sujets tels que:
- médecine, saints guérisseurs et miracles au Moyen-âge,
- l'Ordre cistercien en Berry;
- les ordres religieux en Berry au M.A.;
- la femme en Berry au M.A.;
- politique et féodalité en Berry;
- le fait religieux en Berry de la conquête romaine au paleo-christianisme...
Je travaille sur un projet de conférence sur les maisons-closes et la prostitution en Berry avant 1946 (animation prévue pour l'été 2013).
Renseignements, conditions et tarifs sur demande à l'adresse:
Berrymedieval#yahoo.fr (#=@ / pour limiter les spams)
Merci de diffuser cette information à vos contacts!

Recherche

Visites

âne-enfants

 

Ce blog a reçu 13350 visites. Merci de votre soutien!